DSK: l’enquête pour viol dans l’affaire du Carlton classée sans suite

Accueil » Politique

le 2 Oct 2012 • par justine

DSK: l’enquête pour viol dans l’affaire du Carlton classée sans suite

http://www.tuxboard.com/photos/2011/02/Dominique-Strauss-Kahn-jeune.jpg

La victime supposée, une escort-girl belge, est « revenue sur son récit ».
« La victime a déclaré qu’elle était consentante, qu’il n’y avait pas eu de viol », a déclaré le procureur.  « Donc, les éléments constitutifs pour la plainte de viol ne sont pas réunis, il n’y a pas de victime ».


Le parquet avait ouvert le 21 mai dernier (le jour de mon anniversaire, bon ok, on s’en fiche?quoique?) une enquête préliminaire pour viol en réunion à la suite du témoignage de Marion, escort girl de « profession », témoignage qui avait été transmis par les juges d’instruction en charge de l’affaire du Carlton.
Ces derniers avaient dénoncé des faits qu’ils « estimaient susceptibles d’être qualifiés de viol en réunion », qui se « seraient déroulés à Washington entre le 15 et le 18 décembre 2010« . Le parquet avait saisi la Direction interrégionale de la police judiciaire de Lille. « La jeune femme concernée par les faits n’avait pas déposé plainte lorsqu’elle avait été interrogée par les enquêteurs français, puis belges », les 14 novembre et 5 décembre 2011, précise le parquet.

Le 9 août dernier, Me Philippe Druylans, avocat au barreau de Bruxelles, a « informé téléphoniquement les enquêteurs français que sa cliente de nationalité belge ne souhaitait pas donner une suite judiciaire à ses déclarations », ajoute le communiqué. Le 20 août, l’avocat a ensuite transmis un courrier de sa cliente. Ce dernier « a écrit qu’elle était consentante et qu’elle ne déposait pas plainte ».
DSK (en photo ci dessus, dans sa jeunesse..) est mis en examen notamment pour « proxénétisme aggravé en bande organisée » dans l’affaire du Carlton. Les avocats de l’ex-directeur général du FMI ont demandé à la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Douai d’annuler la mise en examen de leur client. La cour d’appel de Douai doit rendre le 28 novembre sa décision. D’autres mis en examen ont soulevé des demandes de nullité de l’enquête.

Le parquet général a requis la validation de la procédure visant DSK.
DSK a admis, par la voix de ses avocats, avoir eu des relations sexuelles avec des femmes lors de soirées « libertines ». Mais il assure qu’il ne savait pas qu’il s’agissait de prostituées et qu’il ignorait tout de l’existence présumé réseau de prostitution ou d’éventuels faits de proxénétisme. La défense de l’ancien patron du FMI a soulevé différents points pour demander la nullité de la procédure: partialité des juges, atteinte aux droits de la défense….

Pin It

Tags: ,

Billets en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

« »

Scroll to top